«

»

Juil 23

ECLIPSE TOTALE DE LUNE le VENDREDI 27 JUILLET 2018

PHOTO Eclipse de Lune Jpeg(éclipse totale du 28 septembre 2015 – Club Ajaccien d’Astronomie)

Dans la soirée du 27 juillet 2018, aura lieu un spectacle de toute beauté : une éclipse totale de Lune, visible depuis la Corse et la France métropolitaine, en espérant que la météo soit favorable.

Pour permettre au public d’observer ce spectacle, le Club Ajaccien d’Astronomie ouvrira ses portes dès 21h00 et ce jusqu’à la fin de l’éclipse. Deux télescopes seront mis à la disposition des visiteurs et les membres du club seront présents pour donner toutes les explications nécessaires.

ZONES DE VISIBILITE

zone visibilité éclipse (www.calendrier-lunaire.net)

 

QU’EST-CE QU’UNE ECLIPSE DE LUNE ?

Tout corps exposé au Soleil produit une ombre opposée à la source de lumière. La Terre n’échappe pas à la règle. Ainsi, la Terre exposée au Soleil produit derrière elle un cône d’ombre (un cône car la Terre est sphérique).

Il se produit une éclipse de Lune lorsque la Terre s’intercale entre le Soleil et la Lune et que notre satellite naturel passe dans le cône d’ombre de la Terre. Pour un observateur situé au même moment sur la Lune, il y aurait éclipse de Soleil.

A la différence des éclipses de Soleil, au cours desquelles le Soleil est caché par la Lune et n’est donc plus visible, lors d’une éclipse de Lune celle-ci reste bien visible et se pare d’une splendide couleur rouge.

Les éclipses de Lune ont toujours lieu au moment de la Pleine Lune et, contrairement à une éclipse de Soleil, il n’y a aucun danger à l’observer.

mecanisme-eclipse(source schéma : astrosurf.com)

LE DEROULEMENT D’UNE ECLIPSE DE LUNE

1) Entrée dans l’ombre : l’ombre de la Terre commence à se projeter sur la surface de la Lune et à « grignoter » le disque lunaire. C’est ce qui a, entre autre, conduit les astronomes de l’antiquité à comprendre que la Terre était sphérique et non plate.

2) Début de la totalité : la Lune est entièrement dans l’ombre de la Terre. C’est à ce moment qu’elle se pare d’une belle couleur rouge cuivré.

3) Fin de la totalité : la Lune commence à ressortir du cône d’ombre de la Terre et à reprendre son aspect habituel.

4) Sortie de l’ombre : fin de l’éclipse.

Les périodes d’entrée et de sortie de la pénombre de la Terre étant quasiment indiscernables à l’œil nu, elles ne sont pas mentionnées.

POURQUOI LA LUNE RESTE-T-ELLE VISIBLE ?

Contrairement à la Lune, la Terre est pourvue d’une atmosphère qui réfracte les rayons du Soleil et cette atmosphère est chargée de particules (gouttelettes d’eau, poussières de toutes sortes) qui diffusent cette lumière. C’est la raison pour laquelle les couchers (et parfois les levers) de Soleil embrasent le ciel et nous offrent un spectacle magnifique.

Ainsi, l’intérieur du cône d’ombre de la Terre n’est pas totalement dans l’obscurité mais rempli d’une douce lumière rouge semblable à celle des couchers de Soleil. C’est la raison pour laquelle la Lune reste visible et se pare d’une belle couleur rouge cuivrée.

CIRCONSTANCES DE L’ECLIPSE DE LUNE DU 27 JUILLET 2018

circonstances..(Source : IMCCE, Institut de Mécanique Céleste et de Calcul Ephémérides, d’après les calculs de Patrick Rocher de l’IMCCE)

Au moment de l’éclipse, la Lune sera à son apogée à 406.000 km, soit pratiquement au plus loin de la Terre. Ainsi, le disque lunaire sera plus petit qu’à l’accoutumée.

Les différences d’horaires de lever de Lune entre Ajaccio et Bastia sont négligeables mais toutes les personnes ayant une vue dégagée sur l’horizon Est seront favorisées car verront le lever de Lune avant les autres.

Attention : contrairement aux informations nationales, à Ajaccio, nous verrons la fin de l’entrée dans l’ombre.  Quand la Lune se lèvera, à 20h41 à Ajaccio à l’horizon théorique + hauteur de la colline (soit un lever réel à Ajaccio centre ville vers 20h50 et à Vignola vers 21h10), elle ne sera pas totalement éclipsée.

.

Mais ce n’est pas tout !!!

Le Rouge sera à l’honneur :

En effet, le soir du 27 juillet, la planète Mars se joindra au spectacle et, formidable coïncidence, Mars sera au plus près de la Terre et sera donc particulièrement bien visible, parée, elle aussi, de sa belle couleur rouge orangé.

Un spectacle unique :

Ce soir là, le public pourra observer :

  • le coucher de Vénus, Déesse de l’amour,
  • Jupiter, Dieu des Dieux et maître de l’Olympe, accompagné de ses quatre satellites Galiléens,
  • Saturne, père de Jupiter dans la mythologie, avec ses anneaux et accompagné de Titan, son plus gros satellite,

Ainsi, avec l’éclipse de Lune et le lever de Mars, la soirée promet d’être extraordinaire.

A toutes fins utiles, voici les horaires de levers et couchers, à Ajaccio (en T.U.), des astres déjà cités (rajouter 2h pour obtenir l’heure locale) :

horaires levers-couchers astres.

Programme proposé par le Club Ajaccien d’Astronomie pour la soirée du 27 juillet 2018 à partir de 21h00 :

.

Outre l’observation de l’éclipse de Lune, le Club Ajaccien d’Astronomie proposera au public :

  • Une découverte du ciel avec initiation à l’orientation grâce aux étoiles,

  • Une identification des plus belles étoiles et constellations d’été,

  • L’observation au télescope des planètes Jupiter et Saturne,

  • L’observation au télescope de la Lune,

  • le tout agrémenté de contes mythologiques.

Avec un tel programme, la soirée s’annonce exceptionnelle !

.

Tarif : 3 € par personne

Pour tous renseignements :

Lucien Luciani : 06.84.75.71.78

Jean Pierre Roux : 06.11.58.12.18

.

PHOTOGRAPHIER L’ECLIPSE

Pour ceux qui voudraient immortaliser  l’évènement, voici quelques conseils.

La photographie des éclipses de Lune ne pose pas de problème. Le diamètre apparent de la Lune est suffisamment important pour permettre la photographie avec un appareil équipé d’un objectif standard de 50 mm, muni d’un déclencheur souple et fixé sur un bon trépied stable.

Les possesseurs d’objectifs à courte focale (17, 24, 28 mm) peuvent essayer de photographier, en surimpressions successives, les différentes phases de l’éclipse sur une seule et même photographie. Cette technique, délicate à réaliser, nécessite de cadrer la Lune dans la partie gauche du viseur de l’appareil et d’anticiper son déplacement apparent sans avoir à déplacer l’appareil. La prise de vue, à intervalle régulier, vous permettra d’obtenir un chapelet de Lune du plus bel effet. L’utilisation d’objectifs à plus longues focales (200 ou 300 mm par exemple), permet d’obtenir un cadrage plus serré de la Lune.

Pour cette soirée du 27 juillet, pensez à intégrer Mars dans le champ.

D’autre part, si les temps de pose sont rapides pendant les phases d’entrée et sortie de l’ombre (de l’ordre de 1/200 à 1/500 ème de seconde), lors de la phase de totalité les temps de poses nécessaires pour obtenir une photo de bonne qualité impliquent d’utiliser des vitesses d’obturation beaucoup plus lentes et nécessitent soit l’utilisation d’une monture équatoriale motorisée pour compenser l’effet de rotation de la Terre, sous peine d’obtenir une photo floue, soit d’augmenter la sensibilité.

Une sensibilité de l’ordre de 100 à 200 ISO est plutôt conseillée pour les phases d’entrée ou sortie de l’ombre, tandis qu’une sensibilité plus élevée, de l’ordre de 800 à 1600 ISO (ou plus) est nécessaire pour la phase de totalité et cela afin de réduire le temps d’exposition.

La photo au foyer d’une lunette ou d’un télescope motorisé est l’idéal pour obtenir un cadrage très serré sur la Lune pour faire ressortir les différentes nuances de couleurs des phases de l’éclipse. Le diamètre apparent de la Lune, voisin de 30 minutes d’arc, implique cependant de ne pas dépasser une longueur focale de 2000 mm si l’on souhaite que la Lune reste entièrement dans le champ de la photo.



A propos de l'auteur

C3A