«

»

Juil 31

LES « NUITS DES ETOILES » les 3 et 4 AOUT 2018

AFFICHE_NUITS_30X40.inddLe Club Ajaccien d’Astronomie participe, comme tous les ans, à la 28ème édition des « NUITS DES ETOILES » , organisées par l’Association Française d’Astronomie et la revue Ciel et Espace, et accueillera le public à son Observatoire du Centre Scientifique de Vignola, Route des Sanguinaires, le VENDREDI 3 et le SAMEDI 4 AOUT 2018.

Les « Nuits des Etoiles 2018 » sont programmées, à l’échelle nationale, les 3, 4 et 5 août 2018 mais la liberté étant laissée aux Clubs et Associations d’organiser ces nuits à leur convenance, le Club Ajaccien d’Astronomie a choisi le VENDREDI 3 et le SAMEDI 4 AOUT 2018  (il n’y aura donc, à Ajaccio, aucune animation publique le dimanche 5 août).

Les « Nuits des Etoiles » sont des soirées familiales consacrées à la découverte du ciel et à l’astronomie grand public. Il est donc recommandé de venir en famille avec des enfants à partir de 7/8 ans.

.

PROGRAMME (identique pour les deux soirées) :

L’accueil du public se fera à partir de 21h30, les soirées débuteront à 22h00 précises et 3 ateliers tournants sur une période de 30 mn seront proposés aux visiteurs :

.

1) Atelier n° 1 : Conférence sur le thème « Voyage de notre système solaire dans l’Univers ».

(Conférence conçue par Paul DEDIEU, animée par Paul DEDIEU et Raymond EMERY. Durée 30 mn).

  • Description du système solaire,
  • Les grands évènements du passé lointain jusqu’à 450 millions d’années,
  • Les révolutions dans la galaxie,
  • Notre galaxie dans le groupe local,
  • Le déplacement du groupe local,
  • Les premiers objets envoyés par l’homme.

.

2) Atelier n° 2 : Découverte de la voûte céleste et contes mythologiques.

(Atelier animé par Lucien LUCIANI et Jean Pierre ROUX).

Découverte et identification des plus belles étoiles et constellations d’été telles que la « Grande Ourse », la « Petite Ourse », la « Lyre », le « Cygne », l’ « Aigle », « Hercule », le « Scorpion », le « Petit Triangle de l’été » et bien d’autres encore, le tout agrémenté de contes et légendes mythologiques.

Les visiteurs pourront apprendre à s’orienter dans le ciel en sachant reconnaître l’étoile polaire et tous les autres « jalons du ciel ». Au gré de la découverte du ciel et des constellations, seront racontées les légendes de la naissance (mythologique) du Monde, du Chemin de St Jacques, de la Grande Ourse, du Cygne, du Scorpion, etc…

Nous parlerons également aux visiteurs des « distances dans l’univers » en expliquant les différentes unités de mesure utilisées en astronomie (Unité Astronomique, Année de lumière).

.

3) Atelier n° 3 : Observation au télescope.

(Atelier animé par Marie Pierre RENUCCI et Alexandra CONFORTO).

Le Club mettra à la disposition du public deux télescopes, un de 200 mm et un autre de 360 mm d’ouverture.

L’attraction principale de cet atelier sera, bien sûr, l’observation au télescope des trois plus belles planètes. En effet, nous avons la chance, actuellement, de pouvoir observer, en même temps dans le ciel, les planètes JUPITER avec ses 4 satellites galiléens, le « joyau du ciel » SATURNE avec ses majestueux anneaux et son plus gros satellite, TITAN, et enfin MARS dont ont pourra observer la calotte polaire Sud.

.

***

.

Ces 3 ateliers étant « tournants » sur une durée de 30 mn, les visiteurs pourront donc passer d’un atelier à l’autre et ainsi profiter de l’ensemble du programme proposé.

L’ATELIER D’OBSERVATION ETANT GRATUIT, IL SERA DEMANDE UNE PARTICIPATION SYMBOLIQUE DE 3 € PAR PERSONNE POUR TOUTES LES AUTRES PRESTATIONS.

.

***

.

ETOILES FILANTES :

Nous devrions avoir la chance d’en apercevoir de très belles au cours de ces deux soirées. Le maximum de la pluie d’étoiles filantes dite des « Perséides » se situe, comme toujours, entre le 10 et le 12 août. Cette année, le maximum est attendu plutôt dans la soirée du samedi 11 août.

.

***

.

EN VEDETTE CETTE ANNEE : MARS

Mars sera, pendant toute la durée des grandes vacances, au plus près de la Terre (« en opposition » disent les astronomes pour décrire l’alignement Soleil Terre Mars), dans l’une des meilleures configurations d’observation depuis une quinzaine d’années.

A 67 millions de km de nous (175 fois la distance de la Terre à la Lune), elle est un objectif de choix pour les curieux du ciel et les missions d’exploration. Son éclat orangé devrait dépasser tout l’été la planète géante Jupiter et, hormis Vénus, brillante au crépuscule, nul astre ne pourra rivaliser avec Mars sous la voûte étoilée. L’occasion de braquer lunettes et télescopes vers ce monde aride, parfois agité par de grandes tempêtes de poussières et marqué par les cicatrices d’une ancienne activité volcanique.

Mais Mars n’est pas qu’une cible d’observation. Elle est, depuis des décennies, l’objectif de missions d’explorations spatiales (en orbite ou sur son sol) dont l’objectif est de comprendre l’histoire de cette petite sœur de la Terre. Nous savons aujourd’hui qu’elle fut, il y a un peu plus de 4 milliards d’années, comme notre propre planète. Des nuages filaient dans son ciel, de l’eau coulait à sa surface où il y pleuvait et la température était douce. Elle était « habitable », et ce, au même moment où, sur la Terre, la vie faisait son apparition. Puis, tout a dérapé.

Mars a perdu ces conditions propices et s’est transformée en désert…. mort. C’est pour comprendre ce qui s’est passé, pour savoir si la vie s’y est installée, ne fut-ce qu’un moment, décrire l’intimité de cette planète du cœur aux plus hautes latitudes, que l’exploration spatiale déploie les outils du Sherlock Holmes moderne. Qu’est-il advenu à Mars pour que cette petite soeur de la Terre s’éteigne comme on souffle une bougie ? Des sondes en orbite, des robots mobiles comme Curiosity ou des stations d’observation comme la future Mission InSight chargée de mesurer les « tremblements de Mars », sont les yeux et les oreilles des scientifiques pour en savoir plus. (Association Française d’Astronomie).

***

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS :

  • Lucien LUCIANI      06.84.75.71.78
  • Jean Pierre ROUX  06.11.58.12.18
  • Paul DEDIEU          06.60.59.47.82

 

RECOMMANDATIONS IMPORTANTES :

  • Il est inutile de réserver pour les deux soirées.
  • est interdit de pénétrer en voiture dans l’enceinte de l’Observatoire. Le parking destiné au public est situé sur la droite juste avant le panneau indiquant l’entrée du site. Mais celui-ci sera vite saturé. Il est donc fortement recommandé aux visiteurs de se garer le long de la route d’accès au site, dès après le rond-point du « Week End », et de continuer les quelques mètres à pied. 
  • Pas de lumière blanche (lampe torche, lumière de téléphone, flash d’appareil photo…) sur un site d’observation où seule la lumière rouge est acceptée.


A propos de l'auteur

C3A