Juil 27

DECOUVERTE DU CIEL à ALBITRECCIA le SAMEDI 28 JUILLET 2018

Le Club Ajaccien d’Astronomie et la Mairie d’ALBITRECCIA vous proposent une soirée de découverte du ciel et observation au télescope le samedi 28 juillet 2018 à 22 h 00 à ALBITRECCIA.

Au programme de la soirée :

  • découverte du ciel et des constellations, initiation à l’orientation grâce aux étoiles,
  • observation au télescope des planètes Jupiter et Saturne.

Renseignements : 06.84.75.71.78.

Juil 23

ECLIPSE TOTALE DE LUNE le VENDREDI 27 JUILLET 2018

PHOTO Eclipse de Lune Jpeg(éclipse totale du 28 septembre 2015 – Club Ajaccien d’Astronomie)

Dans la soirée du 27 juillet 2018, aura lieu un spectacle de toute beauté : une éclipse totale de Lune, visible depuis la Corse et la France métropolitaine, en espérant que la météo soit favorable.

Pour permettre au public d’observer ce spectacle, le Club Ajaccien d’Astronomie ouvrira ses portes dès 21h00 et ce jusqu’à la fin de l’éclipse. Deux télescopes seront mis à la disposition des visiteurs et les membres du club seront présents pour donner toutes les explications nécessaires.

ZONES DE VISIBILITE

zone visibilité éclipse (www.calendrier-lunaire.net)

 

QU’EST-CE QU’UNE ECLIPSE DE LUNE ?

Tout corps exposé au Soleil produit une ombre opposée à la source de lumière. La Terre n’échappe pas à la règle. Ainsi, la Terre exposée au Soleil produit derrière elle un cône d’ombre (un cône car la Terre est sphérique).

Il se produit une éclipse de Lune lorsque la Terre s’intercale entre le Soleil et la Lune et que notre satellite naturel passe dans le cône d’ombre de la Terre. Pour un observateur situé au même moment sur la Lune, il y aurait éclipse de Soleil.

A la différence des éclipses de Soleil, au cours desquelles le Soleil est caché par la Lune et n’est donc plus visible, lors d’une éclipse de Lune celle-ci reste bien visible et se pare d’une splendide couleur rouge.

Les éclipses de Lune ont toujours lieu au moment de la Pleine Lune et, contrairement à une éclipse de Soleil, il n’y a aucun danger à l’observer.

mecanisme-eclipse(source schéma : astrosurf.com)

LE DEROULEMENT D’UNE ECLIPSE DE LUNE

1) Entrée dans l’ombre : l’ombre de la Terre commence à se projeter sur la surface de la Lune et à « grignoter » le disque lunaire. C’est ce qui a, entre autre, conduit les astronomes de l’antiquité à comprendre que la Terre était sphérique et non plate.

2) Début de la totalité : la Lune est entièrement dans l’ombre de la Terre. C’est à ce moment qu’elle se pare d’une belle couleur rouge cuivré.

3) Fin de la totalité : la Lune commence à ressortir du cône d’ombre de la Terre et à reprendre son aspect habituel.

4) Sortie de l’ombre : fin de l’éclipse.

Les périodes d’entrée et de sortie de la pénombre de la Terre étant quasiment indiscernables à l’œil nu, elles ne sont pas mentionnées.

POURQUOI LA LUNE RESTE-T-ELLE VISIBLE ?

Contrairement à la Lune, la Terre est pourvue d’une atmosphère qui réfracte les rayons du Soleil et cette atmosphère est chargée de particules (gouttelettes d’eau, poussières de toutes sortes) qui diffusent cette lumière. C’est la raison pour laquelle les couchers (et parfois les levers) de Soleil embrasent le ciel et nous offrent un spectacle magnifique.

Ainsi, l’intérieur du cône d’ombre de la Terre n’est pas totalement dans l’obscurité mais rempli d’une douce lumière rouge semblable à celle des couchers de Soleil. C’est la raison pour laquelle la Lune reste visible et se pare d’une belle couleur rouge cuivrée.

CIRCONSTANCES DE L’ECLIPSE DE LUNE DU 27 JUILLET 2018

circonstances..(Source : IMCCE, Institut de Mécanique Céleste et de Calcul Ephémérides, d’après les calculs de Patrick Rocher de l’IMCCE)

Au moment de l’éclipse, la Lune sera à son apogée à 406.000 km, soit pratiquement au plus loin de la Terre. Ainsi, le disque lunaire sera plus petit qu’à l’accoutumée.

Les différences d’horaires de lever de Lune entre Ajaccio et Bastia sont négligeables mais toutes les personnes ayant une vue dégagée sur l’horizon Est seront favorisées car verront le lever de Lune avant les autres.

Attention : contrairement aux informations nationales, à Ajaccio, nous verrons la fin de l’entrée dans l’ombre.  Quand la Lune se lèvera, à 20h41 à Ajaccio à l’horizon théorique + hauteur de la colline (soit un lever réel à Ajaccio centre ville vers 20h50 et à Vignola vers 21h10), elle ne sera pas totalement éclipsée.

.

Mais ce n’est pas tout !!!

Le Rouge sera à l’honneur :

En effet, le soir du 27 juillet, la planète Mars se joindra au spectacle et, formidable coïncidence, Mars sera au plus près de la Terre et sera donc particulièrement bien visible, parée, elle aussi, de sa belle couleur rouge orangé.

Un spectacle unique :

Ce soir là, le public pourra observer :

  • le coucher de Vénus, Déesse de l’amour,
  • Jupiter, Dieu des Dieux et maître de l’Olympe, accompagné de ses quatre satellites Galiléens,
  • Saturne, père de Jupiter dans la mythologie, avec ses anneaux et accompagné de Titan, son plus gros satellite,

Ainsi, avec l’éclipse de Lune et le lever de Mars, la soirée promet d’être extraordinaire.

A toutes fins utiles, voici les horaires de levers et couchers, à Ajaccio (en T.U.), des astres déjà cités (rajouter 2h pour obtenir l’heure locale) :

horaires levers-couchers astres.

Programme proposé par le Club Ajaccien d’Astronomie pour la soirée du 27 juillet 2018 à partir de 21h00 :

.

Outre l’observation de l’éclipse de Lune, le Club Ajaccien d’Astronomie proposera au public :

  • Une découverte du ciel avec initiation à l’orientation grâce aux étoiles,

  • Une identification des plus belles étoiles et constellations d’été,

  • L’observation au télescope des planètes Jupiter et Saturne,

  • L’observation au télescope de la Lune,

  • le tout agrémenté de contes mythologiques.

Avec un tel programme, la soirée s’annonce exceptionnelle !

.

Tarif : 3 € par personne

Pour tous renseignements :

Lucien Luciani : 06.84.75.71.78

Jean Pierre Roux : 06.11.58.12.18

.

PHOTOGRAPHIER L’ECLIPSE

Pour ceux qui voudraient immortaliser  l’évènement, voici quelques conseils.

La photographie des éclipses de Lune ne pose pas de problème. Le diamètre apparent de la Lune est suffisamment important pour permettre la photographie avec un appareil équipé d’un objectif standard de 50 mm, muni d’un déclencheur souple et fixé sur un bon trépied stable.

Les possesseurs d’objectifs à courte focale (17, 24, 28 mm) peuvent essayer de photographier, en surimpressions successives, les différentes phases de l’éclipse sur une seule et même photographie. Cette technique, délicate à réaliser, nécessite de cadrer la Lune dans la partie gauche du viseur de l’appareil et d’anticiper son déplacement apparent sans avoir à déplacer l’appareil. La prise de vue, à intervalle régulier, vous permettra d’obtenir un chapelet de Lune du plus bel effet. L’utilisation d’objectifs à plus longues focales (200 ou 300 mm par exemple), permet d’obtenir un cadrage plus serré de la Lune.

Pour cette soirée du 27 juillet, pensez à intégrer Mars dans le champ.

D’autre part, si les temps de pose sont rapides pendant les phases d’entrée et sortie de l’ombre (de l’ordre de 1/200 à 1/500 ème de seconde), lors de la phase de totalité les temps de poses nécessaires pour obtenir une photo de bonne qualité impliquent d’utiliser des vitesses d’obturation beaucoup plus lentes et nécessitent soit l’utilisation d’une monture équatoriale motorisée pour compenser l’effet de rotation de la Terre, sous peine d’obtenir une photo floue, soit d’augmenter la sensibilité.

Une sensibilité de l’ordre de 100 à 200 ISO est plutôt conseillée pour les phases d’entrée ou sortie de l’ombre, tandis qu’une sensibilité plus élevée, de l’ordre de 800 à 1600 ISO (ou plus) est nécessaire pour la phase de totalité et cela afin de réduire le temps d’exposition.

La photo au foyer d’une lunette ou d’un télescope motorisé est l’idéal pour obtenir un cadrage très serré sur la Lune pour faire ressortir les différentes nuances de couleurs des phases de l’éclipse. Le diamètre apparent de la Lune, voisin de 30 minutes d’arc, implique cependant de ne pas dépasser une longueur focale de 2000 mm si l’on souhaite que la Lune reste entièrement dans le champ de la photo.



Juil 17

« VOYAGE DANS L’UNIVERS » à SAINT FLORENT le LUNDI 23 JUILLET 2018

astronomieLe Club Ajaccien d’Astronomie présente son « Voyage dans l’univers » le lundi 23 juillet 2018 à 21h45 au Cinéma de plein air de SAINT FLORENT (HAUTE CORSE).

Le spectateur est un touriste cosmique voyageant à bord d’un vaisseau spatial depuis la création de l’univers et qui, en remontant l’espace et le temps, rejoint la Corse en visitant les merveilles du ciel.

Presque toutes les photos qui seront présentées sont parmi les plus belles du télescope spatial HUBBLE. Six sont du Club Ajaccien d’Astronomie et deux sont de Thomas PESQUET, prises lors de survols de la Corse à bord de la Station Spatiale Internationale.

Pour tous renseignements : 06.84.75.71.78

 

Juil 14

DECOUVERTE DU CIEL à CARBUCCIA LUNDI 16 JUILLET 2018

Le Club Ajaccien d’Astronomie et la Mairie de CARBUCCIA vous proposent une soirée de découverte du ciel et observation au télescope le lundi 16 juillet 2018 à 22h00 sur le stade de CARBUCCIA.

au programme de  la soirée :

– découverte du ciel et des constellations, initiation à l’orientation grâce aux étoiles,

– observation au télescope.

Nous sommes très chanceux en ce moment avec la présence dans le ciel des planètes Venus, Jupiter, Saturne et Mars.

Levons les yeux au ciel et admirons les merveilles qu’il recèle et comme disait Stephen Hawking « souvenez-vous de toujours regarder en haut vers les étoiles et pas en bas vers vos pieds. Essayez de comprendre ce que vous voyez et ce qui fait que l’univers existe. soyez curieux… ».

Tutti in Carbuccia

Renseignements : 06.84.75.71.78

 

Juil 05

« UN CHOEUR DANS LES ETOILES » samedi 7 juillet 2018 à CAMPO

campoLa Communauté de Commune de la Pieve de l’Ornano et du Taravo, la Mairie de CAMPO, Le Club Ajaccien d’Astronomie et l’ensemble vocal « La Croche Choeur » convient le public le samedi 7 juillet 2018 à 21h30 en l’église Saint Laurent de CAMPO pour un spectacle intitulé « Un Choeur dans les Etoiles », voyage musical commenté à travers les merveilles de l’Univers.

Après Bastelicaccia le 16 juin et Porticcio le 30 juin, voici la 3e présentation de ce spectacle de l’été 2018, auquel vous pourrez assister si vous avez raté les deux premières ou si vous avez aimé et désirez en reprendre.

Né de la rencontre de deux passionnés, Jean Pierre ROUX, passionné de chant choral et de mise en scène, et Lucien LUCIANI, passionné d’astronomie, ce spectacle est l’association d’un voyage commenté à travers l’Univers et de chants, profanes ou sacrés, interprétés par l’ensemble vocal La Croche Choeur, dirigé par Jean Louis BLAINEAU, chef de choeur et membre du Choeur de Sartène et du Choeur de Corse, accompagné de deux solistes, la pianiste Isabelle CHASSIN et le trompettiste et mandoliniste Joseph CARBONI, le tout sur de très beaux films et des photos exceptionnelles du télescope spatial HUBBLE.

Pour tous renseignements :

  • 06.84.75.71.78 Lucien LUCIANI
  • 06.11.58.12.18 Jean Pierre ROUX

 

SOIREE GRATUITE ET GRAND PUBLIC, n’hésitez pas à venir en famille et entre amis pour un spectacle où l’émotion est garantie.

Carte d’accès au village de CAMPO :

itinéraire Ajaccio Campo

 

Juin 25

« UN CHOEUR DANS LES ETOILES » Samedi 30 juin 2018 à PORTICCIO

CDLE Porticcio 30.6.18Mme Valérie BOZZI, Présidente de la Communauté de Communes de la Piève de l’Ornano et du Taravo, le Club Ajaccien d’Astronomie et l’ensemble vocal « La Croche Choeur », convient le public à l’AMPHITHEATRE du Centre Administratif et Culturel de PORTICCIO le SAMEDI 30 JUIN 2018 à 21 H 30 pour « UN CHOEUR DANS LES ETOILES », voyage musical commenté à travers les merveilles de l’univers.

Cette nouvelle salle de 305 places n’a encore jamais accueilli de spectacle. La Mairie de Grosseto et la Communauté de Communes ont choisi « Un Choeur dans les Etoiles » comme spectacle inaugural.

Le Club Ajaccien d’Astronomie reste, à ce jour, le seul club en France à proposer un spectacle associant l’astronomie et la musique.

Extrait de la présentation : … « alors, imaginez-vous, pour certains confortablement installés à bord d’un vaisseau spatial, pour d’autres, qui auraient l’âme un peu plus aventureuse, chevauchant un photon de lumière ou une poussière d’étoile lancé à travers l’espace … et laissez-vous emporter à travers les splendeurs de l’univers ».

Né de la rencontre de deux passionnés, Jean Pierre ROUX, passionné de chant choral et de mise en scène, et Lucien LUCIANI, passionné d’astronomie, ce spectacle est l’association d’un voyage commenté à travers l’Univers et de chants, profanes ou sacrés, interprétés par l’ensemble vocal « La Croche Choeur », dirigé par Jean Louis BLAINEAU, chef de choeur et membre du Choeur de Sartène et du Choeur de Corse, accompagné de deux solistes, la pianiste Isabelle CHASSIN et le trompettiste Joseph CARBONI, le tout sur de très beaux films et des photos exceptionnelles du télescope spatial HUBBLE.

Le spectateur est un touriste cosmique voyageant à bord d’un vaisseau spatial lancé à travers l’espace depuis la création de l’Univers et qui, en remontant l’espace et le temps, rejoint la Corse en visitant les merveilles du ciel. Au fil du voyage, le narrateur laisse la place à la chorale qui interprète des chants en relation avec les images et films projetés.

Presque toutes les photos qui seront présentées sont parmi les plus belles du télescope spatial Hubble. Six sont du Club Ajaccien d’Astronomie et deux sont de Thomas PESQUET, prises lors de survols de la Corse à bord de la Station Spatiale Internationale.

.

DISTRIBUTION :

  • AUTEUR et NARRATEUR : Lucien LUCIANI
  • A la fois BASSE de l’ensemble vocal, Vice-Président du Club Ajaccien d’Astronomie, INITIATEUR et COORDONNATEUR du spectacle : Jean Pierre ROUX
  • CHEF DE CHOEUR, Ténor, guitariste, membre du Choeur de Sartène et du Choeur de Corse : Jean-Louis BLAINEAU
  • L’ensemble vocal LA CROCHE CHOEUR :  François, Marie-Christine, Maryse, Florence, Marie-Claude, Jacqueline, Cécile, Michel, Jean Pierre
  • Au PIANO : Isabelle CHASSIN
  • A la TROMPETTE et la MANDOLINE : Joseph CARBONI
  • A la TECHNIQUE : Marie Pierre RENUCCI et Alexandra CONFORTO

.

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS :

  • 06.84.75.71.78 ou 04.95.50.02.02 : Lucien LUCIANI
  • 06.11.58.12.18 : Jean Pierre ROUX
  • 06.31.56.22.16 : Marie Jo CANAVESE (Communauté de Communes)

.

ENTREE GRATUITE ET GRAND PUBLIC, n’hésitez pas à venir en famille et entre amis pour un spectacle où l’émotion est garantie.

Juin 12

« UN CHOEUR DANS LES ETOILES » samedi 16 juin 2018 à Bastelicaccia

affiche CDLE Bastelicaccia 2018La Mairie de Bastelicaccia, le Club Ajaccien d’Astronomie et l’ensemble vocal « La Croche Choeur » convient le public en l’église de Bastelicaccia le samedi 16 juin 2018 à 21h30 pour « Un Choeur dans les Etoiles », voyage musical commenté à travers les merveilles de l’univers.

Extrait de la présentation : … « alors, imaginez-vous, pour certains confortablement installés à bord d’un vaisseau spatial, pour d’autres, qui auraient l’âme un peu plus aventureuse, chevauchant un photon de lumière ou une poussière d’étoile lancé à travers l’espace …..  et laissez-vous emporter à travers les splendeurs de l’univers ».

Né de la rencontre de deux passionnés, Jean Pierre Roux, passionné de chant choral et de mise en scène, et Lucien Luciani, passionné d’astronomie, ce spectacle est l’association d’un voyage dans l’Univers commenté et de chants, profanes ou sacrés, interprétés par l’ensemble vocal « La Croche Choeur » dirigé par Jean Louis Blaineau, chef de choeur et membre du Choeur de Sartène et du Choeur de Corse, accompagné de deux solistes, la pianiste Isabelle Chassin et le trompettiste Joseph Carboni, le tout sur des photos exceptionnelles du télescope spatial Hubble.

Le spectateur est un touriste cosmique voyageant à bord d’un vaisseau spatial lancé à travers l’espace depuis la création de l’Univers et qui, en remontant l’espace et le temps, rejoint la Corse en visitant les merveilles du ciel. Au fil du voyage, le narrateur laisse la place à la chorale qui interprète des chants en relation avec les images projetées.

Presque toutes les photos qui seront présentées sont parmi les plus belles du télescope spatial Hubble. Six sont du Club Ajaccien d’Astronomie et deux sont de Thomas Pesquet, prises lors de survols de la Corse à bord de la Station Spatiale Internationale.

.

Pour tous renseignements : 06.84.75.71.78 (Lucien Luciani) ou 06.11.58.12.18 (Jean Pierre Roux).

Juin 11

ANIMATIONS ESTIVALES 2018 – rectificatif

– La soirée « Sous les étoiles de TOLLA » , prévue initialement le 20 août, est reportée et fixée au SAMEDI 25 AOUT 2018.

– La soirée prévue le 7 aout à PERI est annulée et reportée à une date ultérieure.

animations 2018

Mai 14

HOMMAGES A JEAN PIERRE BEAUD

JPB-MEADELe destin t’a arraché à ceux qui t’aimaient et je respecte la douleur de tes proches.  Je n’évoquerai donc que tes amis du Club d’astronomie auxquels tu vas beaucoup manquer. Nous conserverons le souvenir de ta grande culture que tu mettais au service des autres.

Tu étais un amoureux du ciel que tu évoquais avec compétence, science et expertise. Mais, pour toi, le firmament n’était pas l’immensité silencieuse qui effrayait Pascal, car, à l’écouter avec le cœur et l’âme, émane de lui une douce et mystérieuse mélodie. Mélodie qui a été interprétée  en mythes et contes que tu savais si bien nous raconter.

Les Rois Mages que tu nous narrais ont peut-être suivi l’écho d’une prophétie et l’éclat d’une étoile. Mais, tout comme toi, ils n’ignoraient pas que les signes du ciel étaient à destination de l’homme. C’est ainsi que tu as toujours préféré, par exemple, l’amitié du vrai Malo à la très lointaine étoile du ciel austral, Fomalhaut.

Tu étais l’un des plus assidus sur la plateforme et tu avais réussi à percer les secrets du « Meade ». Ta volonté de transmettre et d’échanger avec le public était à la mesure de ta passion. Ton caractère, parfois un tantinet ombrageux, n’altérait en rien ta générosité et ton sens de l’amitié. On ne construit, en effet, que sur ce qui résiste et non sur l’insipidité sirupeuse des hypocrites.

Brillat Savarin disait que la découverte d’une étoile était moins importante pour l’humanité que celle d’un mets. Tu participais aux moments de convivialité du Club où les papilles entraient dans la danse après les pupilles.

La vie ne t’avait pas épargné et tu as connu une succession de coups du sort qui en aurait ébranlé plus d’un. Loin de baisser les bras et de renoncer, tu réussissais à puiser dans les épreuves de nouvelles raisons d’espérer. Je te retrouvais parfois avec Lucien autour d’un café devant son magasin et, mieux que de refaire le monde, nous en parlions et l’aimions malgré tout, admirant ses lumières et acceptant ses mystères.

Ton départ nous interroge tous sur notre destin et sur la place de l’homme face à l’Univers. Faible comme un infime roseau mais un roseau pensant et dont l’ultime échéance est de retourner à la poussière. Mais de la poussière d’étoiles car elles sont le creuset qui a donné la vie à la matière qui nous constitue.

Je me plais à penser que tout n’est pas que matière et que la science ne saurait limiter l’espoir. Et je forme le vœu qu’en contemplant la voûte céleste, un soir d’été, une étrange impression de ta présence dans le ciel ou près de nous, sur la plateforme, nous convainque que tout ne peut être découvert ni compris par les télescopes.

Par Jean Michel Dahan Doladille, membre du Club Ajaccien d’Astronomie

********************

********************

Notre Ami Jean Pierre nous a quitté. Nous ressentons tous un immense chagrin et une peine infinie.

Certes de santé fragile, Jean Pierre semblait se remettre lentement de son hospitalisation pour une double pneumonie et nous nous étions tous mis à espérer le revoir bientôt parmi nous, au Club. L’annonce de sa disparition n’en est que plus brutale.

Son absence laisse un vide immense. Nous apprécions tous sa culture, sa fidélité en amitié, sa disponibilité et son soucis permanent du bien-être et de la santé de chacun de nous. Non seulement il nous a beaucoup appris, mais, qualité rare, il était toujours prêt à partager son savoir, tant avec les adultes qu’avec les enfants.

Il était un des piliers du Club, toujours présent et enthousiaste pour faire découvrir et partager sa passion de l’astronomie avec le public. Et pas seulement l’astronomie d’ailleurs. Il était également érudit en mathématiques, physique, mécanique céleste, histoire, mythologie, musique… Tous ceux qui ont assisté aux nombreuses manifestations du Club se souviennent et se souviendront longtemps de lui.

Lors de nos sorties d’astronomie en mer, il était là, sur le bateau pour raconter, entre autres, que la Voie Lactée était la représentation céleste du Gange, ou que la constellation de la Lyre représentait la lyre qu’Hermès avait fabriquée avec une carapace de tortue, avant de la donner à Orphée.

Pour les Nuits des Etoiles, il était là, à côté de « son » télescope, le Meade, qu’il affectionnait tout particulièrement, pour faire découvrir aux visiteurs M13 et son million d’étoiles ou M82, sa galaxie préférée. Toujours prêt à faire un bon mot, il nous disait souvent, avec malice, quand nous nous énervions (gentiment) en manipulant ce télescope qui semblait, quelques fois, ne pas vouloir exécuter les manœuvres programmées, « Ne parlez pas sèchement du Meade ! ».

Il personnifiait « L’Etoile des Rois Mages »  qu’il présentait au début du mois de janvier, depuis plus de 10 ans.

Pour nos soirées hebdomadaires du vendredi à Vignola, il était encore et toujours présent, quel que soit le temps.

C’était une encyclopédie vivante. Tant de savoir dans une si belle âme !!! Pas une question à laquelle il ne puisse répondre et toujours prêt à rebondir sur une phrase ou un mot par une anecdote drôle.

Quand je le présentais à des visiteurs, je disais toujours : « je vous présente Jean Pierre Beaud, membre éminent de notre Club ». Il répondait toujours avec des yeux rieurs : « Oh ! Eminent ! Je ne mesure que 56 atto-parsec (10-18) » et je lui répondais à chaque fois « peut-être Jean Pierre, mais souviens-toi de ce que disait Lamartine : il est aussi grand d’être homme que Soleil ».

Il aimait tant les étoiles qu’il avait donné le nom de l’une d’elles au chien qu’il avait adopté… ALCOR. Plus qu’un chien, c’était son fidèle compagnon qui l’accompagnait partout lors de nos soirées publiques à Vignola et dans les villages voisins.

Personnellement, je me sens orphelin de son amitié et de son savoir.

Cela dit, dans l’Univers, dont nous faisons partie, rien n’est définitif.

Alors, quand notre Soleil aura cessé d’exister, il nous entrainera à travers l’espace dans des voiles célestes semblables à des cheveux d’anges. Nous irons ensemencer une autre nébuleuse en formation quelque part dans l’Univers. Au fil du temps, cette nébuleuse enfantera une nouvelle étoile qui, à son tour, engendrera un nouveau système solaire où, sur une planète idéalement placée, la vie, un jour, apparaîtra. Car il en est ainsi de l’Univers : « Tout fini afin que tout recommence, tout meurt mais pour que tout revive ».

Alors, je suis sûr que bientôt, par une nuit claire, en contemplant la voûte céleste et en particulier ta galaxie préférée, dans la Grande Ourse, ou en observant une étoile de cette même Grande Ourse, Alcor, si chère à ton cœur, nous ressentirons ta présence dans le ciel et près de nous.

« Ne meurent vraiment que ceux que l’on oublie ».

Pour nous qui le pleurons, son départ est cruel. Mais la mort est moins cruelle que l’oubli.

Alors soit tranquille mon « Djipi » et repose en paix, nous ne t’oublierons jamais.

RIPOSA IN SANTA PACE, U ME AMICU.

Par Lucien Luciani, Président du Club Ajaccien d’Astronomie et Marie Pierre Renucci, membre du Club.

Mai 10

JEAN PIERRE BEAUD A REJOINT LES ETOILES

jpbC’est avec une profonde tristesse et un immense chagrin que nous vous annonçons le décès de Mr Jean Pierre BEAUD, notre Trésorier mais, avant tout, notre Ami.

Il s’est éteint le 8 mai 2018 à l’âge de 71 ans.

Jean Pierre était un des piliers du Club, toujours présent et enthousiaste pour faire découvrir et partager sa passion de l’astronomie avec le public.

Tous ceux qui ont assisté à une des nombreuses manifestations du Club se souviennent et se souviendront de lui.

Nos sorties d’astronomie en mer, Jean Pierre était là, sur le bateau,

Les Nuits des étoiles, Jean Pierre était là devant « son » télescope Meade qu’il affectionnait  pour faire découvrir M13 et son million d’étoiles,

« L’étoile des Rois Mages », c’était Jean Pierre, il la présentait tous les ans au mois de janvier,

Les soirées hebdomadaires du vendredi à Vignola, il était encore et toujours présent.

Jean Pierre était une encyclopédie vivante, tant de savoir dans une si belle âme !!! Pas une question à laquelle il ne pouvait répondre et toujours prêt à rebondir sur une phrase ou un mot par une anecdote drôle.

Il aimait tant les étoiles qu’il a donné le nom de l’une d’elles au chien qu’il avait adopté… ALCOR, plus qu’un chien, son fidèle compagnon qui l’accompagnait partout jusqu’à nos soirées d’astronomie à Vignola.

Jean Pierre, notre Ami, tu vas terriblement nous manquer, ton absence est déjà très pesante.

Pour ceux qui souhaitent lui rendre l’hommage qu’il mérite et l’accompagner jusqu’à sa dernière demeure, la levée du corps aura lieu en l’espace funéraire PICCHETTI le samedi 12 mai 2018 à 9h00, la cérémonie religieuse sera célébrée à 10h00 en l’église St Pierre d’ALATA.

jpb2« La vie des morts consiste à survivre dans l’esprit des vivants » (Ciceron).

Une pensée affectueuse pour sa famille à qui, au nom de l’ensemble des membres du Club Ajaccien d’Astronomie, nous présentons nos plus sincères condoléances.

Riposa in santa pace.

Articles plus anciens «

» Articles plus récents