Archives de la Catégorie : Photos

Sep 16

PHOTOS GALAXIE D’ANDROMEDE – M31

ANDROMEDE - Théo Marcangeli

Photo prise par un membre du Club, Théo MARCANGELI

M31 accompagnée de ses deux galaxies satellites : M110 en bas à droite et M32 au milieu à gauche à la hauteur du noyau galactique.

Eléments de prise de vue : Télescope Skywatcher 80ED BD, Monture HEQ5 Pro goto Rowan BM, temps de pose total 7,5 h.

M31 Galaxie d'Andromède- Christian GUERRINI

Photo d’un autre membre du Club, Christian GUERRINI (20 poses de 2 mn).

 

Juil 05

Comète Neowise – juillet 2020

Neowise 07.20- JM Mier

Souvenir de la comète Neowise.
Cette photo a été prise l’année dernière à Calvi par un passionné d’astronomie, Jean Michel MIER

 

Juin 02

RETROUVAILLES AU CLUB ENTRE MEMBRES – 5 MAI 2021

Déjeuner 05_05_2021 - 1En cette belle journée ensoleillée du 5 mai 2021, certains membres se sont réunis au Club pour un déjeuner, histoire de se retrouver et d’évoquer nos futures soirées d’astronomie.

Déjeuner 05_05_2021 - 2Déjeuner 05_05_2021 - 4Déjeuner 05_05_2021 - 5Déjeuner 05_05_2021 - 6

Juil 15

COMETE C/2020 F3 (NEOWISE)

trajectoire(trajectoire de la comète Neowise entre le 12 et le 30 juillet 2020. Source : Futura-Sciences)

Vous avez surement entendu parler de la comète NEOWISE.

C/2020 F3 (son appellation scientifique) a été découverte très récemment (le 27 mars 2020) par le programme de recherche de la NASA  NEOWISE (duquel elle tient son nom) et tout le monde a été surpris de la voir aussi bien à l’œil nu depuis l’hémisphère Nord. Ce n’était plus arrivé depuis la comète Hale-Bopp en 1997. La communauté scientifique avait annoncé, cette année, que les comètes C/2019 Y4 (ATLAS) et C/2020 F8 (SWAN) devaient nous offrir un beau spectacle mais elles se sont malheureusement fragmentées en arrivant près du Soleil.

.

Petit rappel : Qu’est-ce qu’une comète ?

Une comète est un petit corps du système solaire constitué d’un noyau de roche et de glace, en orbite autour du Soleil. Son orbite a généralement la forme d’une ellipse très allongée, ce qui l’amène à passer très près de son étoile (le Soleil, par exemple, dans notre système solaire). En se rapprochant du Soleil, la comète est alors exposée à diverses forces (vent stellaire, gravitation…). Le noyau s’entoure alors d’une sorte de fine atmosphère brillante constituée de gaz et de poussières, appelée « chevelure », caractérisée par deux traînées lumineuses, l’une composée de gaz et l’autre de poussières pouvant s’étendre sur plusieurs dizaines de millions de kilomètres. La traînée de gaz est toujours située exactement à l’opposé du Soleil.

Quand les comètes s’approchent suffisamment de la Terre, leur magnitude (brillance) croît au point de pouvoir être visibles à l’œil nu. C’est le cas pour la comète C/2020 F3 (NEOWISE).

Généralement les comètes proviennent de deux principaux « réservoirs » à comètes du système solaire : la « ceinture de Kuiper », située au-delà de l’orbite de Neptune, et le « Nuage de Oort », situé bien plus loin, aux limites gravitationnelles du Soleil, entre 1 et 3 années-lumière.

.

La comète Neowise :

La comète Neowise, qui est passée sans encombre au plus près du Soleil (à 43 millions de Km) le 3 juillet 2020, est actuellement visible dans toute sa splendeur, le soir, dans notre ciel nocturne.

C’est dans la nuit du 22 au 23 juillet 2020 que C/2020 F3 atteindra le point le plus proche de notre planète. Elle sera alors, quand même, à 103 millions de km de nous. Malheureusement, mais c’est inévitable, dans les semaines à venir l’astre va perdre de son éclat à mesure qu’il s’éloigne de nous et du Soleil. Pour le moment sa luminosité est un peu supérieure à la brillance de l’étoile polaire.

Cela laisse encore largement du temps pour l’admirer car, selon les prévisions, elle devrait rester visible à l’œil nu jusqu’à la mi-août, soit jusqu’au spectacle de la pluie d’étoiles filantes des Perséides dont le maximum est prévu les soirs du 11 au 12 et du 12 au 13 août 2020. Ensuite, elle continuera à être visible avec des instruments mais ne sera plus visible à l’œil nu.

.

Comment observer la comète Neowise ?

Sa route de retour vers les confins du système solaire l’emmène, vu de la Terre, vers des  régions proches de l’étoile polaire, notamment sous les pattes avant puis arrière de la célèbre Grande Ourse. Désormais, on peut donc la guetter en soirée. Plus besoin de régler son réveil à 4 heures du matin comme au début du mois. Depuis le 13 juillet 2020 au soir, la comète Neowise est observable dans la constellation du Lynx, devant la tête de la Grande Ourse, au-dessus de l’horizon Nord-Ouest après le coucher du Soleil.

Plus le ciel s’obscurcit, plus belle elle sera ! Vous avez jusqu’à environ minuit pour l’admirer. Après, elle disparaît sous l’horizon Nord.

Dans la nuit du 17 au 18 juillet 2020, la comète franchira la frontière entre le Lynx et la Grande Ourse. Sa magnitude sera peut-être alors de 2 ou 3, c’est-à-dire un peu plus faible que la Polaire.

Le soir du 18 juillet, elle brillera juste devant la tête de la Grande Ourse. Le 20 juillet, elle passera entre les pattes avant de l’Ourse et dans la nuit du 22 au 23, quand elle sera au plus près de la Terre, vous pourrez l’admirer au-dessus des griffes d’une des pattes arrière. Le 24 et le 25 juillet, elle sera entre les deux pattes arrière. Après le 27, elle délaissera l’Ourse et filera vers la « Chevelure de Bérénice », un bel ensemble d’étoiles ténues qui composait, autrefois, la touffe de poils de la queue du Lion.

Ainsi, pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous recommandons de concentrer vos observations entre le 20 et le 25 juillet, le soir, au-dessus de l’horizon Nord-Ouest, entre 22h00 et minuit.

C/2020 F3 (NEOWISE) photographiée par deux membres du Club Ajaccien d’Astronomie :

COMETE NOEWISE R. Emery(Photo Raymond Emery du 09/07/20 au-dessus de l’Aragnascu)

Comète C2020_F3 Neowise -C. Guerrini(photo Christian Guerrini du 12/07/20 à 04h50 au-dessus de l’Aragnascu.  APN sur trépied, focales 80 et 250 mm, 1600 ISO, poses d’1 s à F 4.5).

Avr 15

SUPER LUNE du 08 AVRIL 2020

super lune 08.04.20-C.Guerrini(Photo : Christian GUERRINI)

Quelques souvenirs, en photos, de la Super Lune du 8 avril 2020.

super lune 08.04.20-C.Guerrini.(Photo : Christian GUERRINI)

Avr 01

TRIPLET DU LION

Triplet du LionLe TRIPLET DU LION photographié par un membre du Club, Christian GUERRINI.

Il s’agit d’un petit amas de galaxies spirales situé à environ 35 millions d’années-lumière dans la constellation du LION.

Cet amas regroupe les galaxies NGC 3628 (à gauche), M 65 et M 66 (à droite).

Caractéristiques de la photo réalisée le 15 mars 2020 à 23h35 :

  • Télescope : Newton Skywatcher 150/750
  • APN : Canon EOS 450D 800 iso
  • Poses : 8 images X 1min 15s
  • 4 darks
  • Traitement : Deepskystacker.

 

Déc 18

JOYEUX NOEL 2019

noel 19Les membres du Club Ajaccien d’Astronomie vous souhaitent un joyeux Noël.

Le Club reste ouvert pendant les vacances de Noël. Nous vous accueillerons avec plaisir tous les vendredis soir pour vous faire découvrir les merveilles du ciel.

Août 26

Revue de Presse « LA TETE DANS LES ETOILES »

 

Article publié dans L’INFORMATEUR CORSE NOUVELLE du 23 août 2019

ICN du 23 août 2019 (1sur2)

 

ICN du 23 août 2019 (2sur2)

Août 26

Revue de Presse : « Bolide » du 16 aout 2019

Un superbe article publié dans notre quotidien CORSE MATIN du 24 aout 2019 rédigé par Véronique EMMANUELLI au sujet du « Bolide » observé dans la nuit du 16 août 2019.

CORSE-MATIN du 24 août 2019 IMG_8929

Fév 14

PHOTO ECLIPSE TOTALE DE LUNE du 21 JANVIER 2019

ECLIPSE de LUNE 21 Janvier 2019Petit souvenir de la dernière éclipse totale de Lune du 21 janvier 2019.

Photo prise par notre ami Jean Paul SERRA-TOSIO.

Jean Paul est le gendre de Mr Pierre SALORT, Président d’Honneur et membre fondateur du Club Ajaccien d’Astronomie, qui nous a quitté en 2016 pour rejoindre les étoiles qu’il aimait tant.

Articles plus anciens «